document.STATIC_URL=/statics/;

Une société figée par ses élitesL’Œil d’Altaïr

L'élite aurait intérêt à s'ouvrir plus

« L’élite aurait intérêt à s’ouvrir plus », selon le professeur Ezra Suleiman.

La France traverse une crise économique et sociale qui semble se doubler d’une crise de confiance envers les hommes politiques. Après les analyses sur l’extrême droite française proposées, la semaine dernière (Cf. Le Monde du 18-19 août) par l’historien Zeev Sternhell, c’est Ezra Suleiman, professeur de sciences politiques à Princeton (New Jersey), spécialiste des élites françaises, qui nous livre ses pistes de réflexion sur les causes de cette défiance et les blocages de la société française.

(Lire l’article de Julie Clarini sur le Monde du 23 août 2013)

UNE SOCIÉTÉ FIGÉE PAR SES ÉLITES

Enjeux

Ce qui permet aux sociétés de progresser, c’est la réflexion et la confrontation des idées de femmes et d’hommes ayant des regards différents sur des sujets de plus en plus complexes. Or la France vit depuis l’après-guerre dans un système qui donne à une petite frange de son élite tous les pouvoirs. Des cabinets ministériels jusqu’aux administrations centrales, tous les pouvoirs de décision et de gestion sont concentrés dans les mains de personnes issues des mêmes grands corps d’Etat.

Ce système a trouvé ses limites car de manière mécanique il appauvrit et affaiblit notre compréhension des réalités de terrain et surtout notre capacité d’innovation et de projection dans l’avenir. Là où nous aurions besoin d’une vision, nous n’avons qu’une gestion sèche des événements.

Pire encore, ce système exclut par réflexe les énergies de personnes ayant des parcours de vie différents et qui pourraient le revivifier.

Il est temps d’ouvrir un grand débat national sur le sujet et de revoir de fond en comble une organisation à même de répondre aux grands enjeux du XXIème siècle.

Actions

L’Œil d’altaïr, revue de presse sur la toile et ailleurs

23 avril 2016

Faut-il supprimer l’ENA ?

Kevin Brookes, doctorant en science politique et enseignant à Sciences Po Grenoble et Jérôme Perrier…

Voir plus d’Œil d’Altaïr

Articles

Participez

Les travaux d’Altaïr Think Tank sont ouverts. Nous accueillons vos contributions, vos points de vue et vos questions avec grand intérêt. Pour rejoindre la réflexion, prenez contact avec nous à l’adresse : contact@altair-thinktank.com