document.STATIC_URL=/statics/;

La révolution numériqueL’Œil d’Altaïr

La création numérique, une priorité pour le service public audiovisuel

LE MONDE ECONOMIE | 08.05.2015 à 12h26 • Mis à jour le 08.05.2015 à 16h08

A l’heure où le monde entier a le regard rivé sur les nouveaux écrans, l’industrie audiovisuelle française n’a pas suffisamment engagé sa transition numérique. La télévision n’est plus le seul médium fédérateur, l’accès à l’information et à la culture se fait aujourd’hui massivement au travers de nouveaux canaux de diffusion, Web et mobiles. Tous les professionnels s’en inquiètent : l’âge moyen du spectateur de télévision s’accroît inexorablement, laissant le fossé se creuser entre les générations.

(Lire la suite)

LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE

Enjeux

Le numérique provoque des bouleversements considérables, certains que l’on pressent déjà et d’autres plus difficiles à appréhender. S’ils ne sont pas pensés et débattus de manière ouverte et démocratique, ces changements risquent de nous conduire vers un monde monopolaire où la diversité des idées et des projets de société serait réduite à sa plus simple expression.

Face aux géants du Net, quels seront les nouveaux équilibres à inventer pour que la souveraineté numérique des Etats ne soit pas mise à mal par des groupes privés ? Quels seront les processus à mettre en place pour que nos libertés individuelles ne soient pas réduites ? Et enfin quel sera l’impact économique et en termes d’emplois d’une concentration excessive des pouvoirs, face à un monopole qui n’a jamais eu d’équivalent dans l’histoire ?

L’Œil d’altaïr, revue de presse sur la toile et ailleurs

Voir plus d’Œil d’Altaïr

Podcasts

Articles

Participez

Les travaux d’Altaïr Think Tank sont ouverts. Nous accueillons vos contributions, vos points de vue et vos questions avec grand intérêt. Pour rejoindre la réflexion, prenez contact avec nous à l’adresse : contact@altair-thinktank.com