document.STATIC_URL=/statics/;

Une société figée par ses élitesActions

Nos 3 propositions pour lever les blocages de la société

Les 3 propositions d’Altair Think Tank pour lever les blocages de la société

Face à la complexité des enjeux actuels, Altaïr think tank se fixe pour ambition de contribuer à lever les blocages de la société, qui constituent un frein au plein exercice de la démocratie.

En premier lieu, l’objectif d’Altaïr think tank est de permettre à nos concitoyens d’accéder aux postes de responsabilité, tant à travers l’éducation que la culture.

Mais un tel objectif serait à la fois vain et inutile dès lors que la quasi-totalité des pouvoirs de notre pays serait concentrée dans les mains de personnes issues des mêmes grands corps de l’Etat, situation préjudiciable à notre capacité d’innovation et de projection dans l’avenir.

Enfin, pour lever ces blocages et permettre à nos concitoyens d’avoir une meilleure compréhension du monde, il est indispensable qu’ils aient accès à une information pluraliste, indépendante, de qualité et ouverte à tous les enjeux contemporains. C’est le gage d’une société à la fois démocratique et revivifiée.

Parmi toutes ses propositions pour « lever les blocages » de la société française, Altaïr s’engage dans trois directions :

1-L’égalité des chances dès l’école

L’objectif recherché est de permettre à tous nos concitoyens d’accéder aux responsabilités. La capacité à prendre la parole en public, apprendre à se présenter, à partager des idées, emporter l’adhésion, est déterminante dans l’acquisition de la confiance en soi, et constitue un atout considérable pour progresser, se faire une place dans la société, et réussir sa vie sociale et professionnelle.

Une proposition concrète : Instaurer des master-classes obligatoires de prise de parole en public, dans le cadre de l’enseignement secondaire, avec le concours de professionnels issus du monde de la culture (cf. Les vidéos de la master class « prise de parole en public » conçue par Altaïr think tank et conduite par Jacques Weber sur le site altair-thinktank.com)

2-Déverrouiller l’accès aux postes de responsabilité

Altaïr think tank s’est lancé dans un combat contre le monopole d’une élite. Non seulement cette élite n’est pas représentative de notre société, mais ce monopole, en l’absence d’une diversité de regards, restreint notre capacité à répondre aux grands défis de la société. La proposition qui suit s’inscrit dans une réflexion globale, issue des conclusions de la journée de brainstorming organisée à l’initiative d’Altaïr think tank le 17 mars 2017 à l’auditorium du journal le Monde.

Une proposition concrète : instaurer une « clause de diversité des parcours » afin de mettre fin à une situation où certaines élites monopolisent les postes de responsabilités, qu’il s’agisse des cabinets ministériels ou des directions des entreprises et établissements publics, en réservant :

-50 % de ces emplois aux collaborateurs issus des grands corps de l’Etat,

-50 % de ces emplois aux personnes ayant des parcours professionnels différents.

3-Affranchir les médias de la tutelle du pouvoir politique et des pouvoirs économiques

En créant les conditions d’une information pluraliste, indépendante, ouverte et de qualité, l’objectif est d’offrir à nos concitoyens la possibilité de se forger leur propre opinion, de l’exprimer individuellement et collectivement -pas seulement à l’occasion des rendez-vous électoraux-, d’interagir sur le cours des décisions politiques, tant en amont que dans le contrôle de leur exécution, et doncde peser pleinement sur le débat démocratique.

Une proposition concrète : affranchir les médias de la tutelle du pouvoir politique et des pouvoirs économiques, à travers une série de préconisations :

-audiovisuel public : Altaïr think tank fait 10 propositions, en faveur d’une offre rénovée, d’une nouvelle gouvernance, et d’un modèle économique consolidé,

-audiovisuel privé : Altaïr think tank préconise l’ouverture dans les cent jours suivant l’élection présidentielle d’un vaste chantier sur la question de la concentration, des aides de l’Etat et de ses rapports avec les actionnaires privés.

UNE SOCIÉTÉ FIGÉE PAR SES ÉLITES

Enjeux

Ce qui permet aux sociétés de progresser, c’est la réflexion et la confrontation des idées de femmes et d’hommes ayant des regards différents sur des sujets de plus en plus complexes. Or la France vit depuis l’après-guerre dans un système qui donne à une petite frange de son élite tous les pouvoirs. Des cabinets ministériels jusqu’aux administrations centrales, tous les pouvoirs de décision et de gestion sont concentrés dans les mains de personnes issues des mêmes grands corps d’Etat.

Ce système a trouvé ses limites car de manière mécanique il appauvrit et affaiblit notre compréhension des réalités de terrain et surtout notre capacité d’innovation et de projection dans l’avenir. Là où nous aurions besoin d’une vision, nous n’avons qu’une gestion sèche des événements.

Pire encore, ce système exclut par réflexe les énergies de personnes ayant des parcours de vie différents et qui pourraient le revivifier.

Il est temps d’ouvrir un grand débat national sur le sujet et de revoir de fond en comble une organisation à même de répondre aux grands enjeux du XXIème siècle.

Actions

L’Œil d’altaïr, revue de presse sur la toile et ailleurs

23 avril 2016

Faut-il supprimer l’ENA ?

Kevin Brookes, doctorant en science politique et enseignant à Sciences Po Grenoble et Jérôme Perrier…

Voir plus d’Œil d’Altaïr

Articles

Participez

Les travaux d’Altaïr Think Tank sont ouverts. Nous accueillons vos contributions, vos points de vue et vos questions avec grand intérêt. Pour rejoindre la réflexion, prenez contact avec nous à l’adresse : contact@altair-thinktank.com